INTERVIEW: FA CREW (JUNG JINHYEONG, VANGDALE, ROOTS & THEO)

Français

  • Pouvez-vous vous présenter?

Jinhyeong : Bonjour, je m’appelle Jung Jinhyeong j’ai 23 ans et je suis chanteur.

Theo : Bonjour mon nom de scène est Theo, j’ai 23 ans et je suis rappeur.

Roots : Bonjour, je suis Roots, je suis DJ et producteur.

Vangdale : Bonjour je m’appelle Bang Jinwoo, connu sous le nom de Vangdale, j’ai 27 ans et je suis né en Mars 1993.

  • Vous faites tous partie du crew FA, comment vous êtes vous rencontrés et comment avez vous eu l’idée de former un crew?

Theo : Jinhyeong et moi on s’est rencontré au lycée, avant que je devienne rappeur. J’étais sur le point de devenir danseur professionnel.

 Jinhyeong : Il a fini premier de son académie de danse ! On est devenu meilleurs amis à cette époque. Concernant Vangdale, on s’est rencontré lors d’une soirée. C’est une histoire un peu drôle parce qu’on ne s’était jamais parlé et il m’a approché pour me demander si je savais qui il était. J’ai dit oui puis il m’a dit « envoie moi un DM instagram tout de suite, on ira dîner ! ». On a donc mangé ensemble et depuis ce jour on ne s’est pas quitté, on travaille ensemble. Je lui ai ensuite présenté Theo et le feeling est bien passé. 

Roots : Moi aussi j’ai rencontré Vangdale lors d’une soirée, dans un bar où j’étais DJ. 

Vangdale : J’ai aussi rencontré les autres membres du crew en soirée… (rires) J’ai connu les Rooftop, composé de Dive et Blase, grâce à Coogie, un rappeur coréen. Et Goopy par le biais d’un ami en commun. On a commencé à tous se voir et passer du temps ensemble puis l’idée de former un crew m’est venue. Ce sont tous des artistes talentueux avec différents styles, je leur ai dit qu’on pouvait faire de grandes choses tous ensemble et leur ai proposé de former le crew FA. Ils ont tous accepté et nous voilà aujourd’hui.

  •  (JJH) Si on reprend ton premier projet solo «Calling you» et ton nouvel EP «SOAR», Qu'est ce qui différencie ces deux projets? Considères-tu avoir évolué musicalement depuis la sortie de ton premier single?

Je pense avoir beaucoup changé. Vangdale m’a dit qu’après avoir quitté YG c’était comme si j’étais tombé, que j’étais à la dérive. Et l’EP SOAR, qui signifie littéralement s’élever, représente le fait de remonter à la surface. La chanson « ADDICT » était un nouvel essai pour moi, je n’avais jamais fait ce style de musique auparavant. Quand Vangdale et moi avons travaillé dessus, je n’étais pas du tout sûr de moi, je lui ai dit que ce n’était pas une bonne chanson. Mais il m’a dit de lui faire confiance et au final c’est devenu une des chansons les plus importantes pour moi.

  •  (JJH) Au sujet de ton nouvel EP, est-ce que selon toi il y a une chanson qui se démarque plus que les autres ? ? Une que tu aurais préférée écrire ou chanter?

Comme je l’ai dit précédemment, la chanson que je préfère le plus est « ADDICT ». Mais il y a aussi la chanson « LOVE » sur l’album de Roots. Je l’ai écrite en 5 minutes, les paroles et les idées me sont venues tellement rapidement, j’ai eu une explosion d’émotions en l’écrivant. Celle que je préfère chanter est « NEW DRUG », quand je la chante sur scène je suis excité.

  •  (JJH) D'où viens ton inspiration (en général) quand tu écris tes chansons?

Jinhyeong : Je suis inspiré par tout ce qui m’entoure honnêtement. J’écris partout, dans le bus, dans les cafés, dans les taxis.

Theo : Il a déjà écrit en soirée (rires)

  •  (JJH) Partages-tu ce que tu écris avec tes proches afin d'avoir un avis extérieur?

Généralement je ne demande pas l’avis de mes proches, je pense que si je veux être honnête et sincère à 100% dans ma musique je dois la faire seul. Aussi le fait que je sois timide me bloque, je n’arrive pas à travailler sur mes chansons s’il y a quelqu’un avec moi. Sauf si c’est Theo, ça ne me dérange pas, c’est la seule personne devant laquelle je peux travailler.

  •  (JJH) En combien de temps écris-tu, en moyenne, une chanson?

La plupart du temps c’est assez rapide, vu que je ne produis pas encore les beats de mes chansons, je les écris généralement en 15 minutes. Je ne réfléchis pas trop, si ça ne vient pas je ne me force pas. Dès que l’inspiration est là, je m’y mets directement.

  •  (JJH) Quand tu écris, essayes-tu d'écrire pour que ton public se reconnaisse également dans tes chansons ou écris-tu tes émotions comme elles te viennent, sans savoir si quelqu'un comprendra?

Pour être honnête j’écris pour moi même, je cherche à exprimer mes émotions. Je suis vraiment timide et la musique est mon moyen de communication. Quand j’écris mon but n’est pas de faire comprendre à mon public ce que je ressens, mais comme je suis une personne simple, je pense que tout le monde peut comprendre facilement les émotions de mes chansons. 


  •  Comment pourriez-vous qualifier votre style musical? 

Jinhyeong : Mon style est plutôt R’n’B mais j’aime bien me diriger vers le Hip-Hop parfois. J’essaie beaucoup de nouvelles choses, je ne veux pas me limiter à un seul genre. A vrai dire j’ai commencé en tant que rappeur quand j’ai rejoint YG. Mais ils m’ont demandé de chanter et c’est comme ça que je suis devenu vocalist. 

Vangdale : Quand je produis les chansons de Jinhyeong ou d’autres artistes, je change toujours de style. Je me considère comme un producteur créatif, je ne limite pas mon travail à un genre particulier. 

Roots : J’aime beaucoup de styles musicaux et m’en inspire pour mon travail. J’aime bien le hiphop et le rap, mais j’aime aussi beaucoup l’électronique. J’aime faire ce que je veux, je n’ai pas de style spécifique non plus. 

Theo : Pour ma part je veux faire des chansons du même style que celles qui passent en soirée, je veux que les gens s’amusent sur mes chansons.

  •  Y'a t-il un artiste, qui se démarque totalement de votre style, avec lequel vous rêveriez de collaborer?

Jinhyeong : J’aime beaucoup Rosalia, j’aimerais bien collaborer avec elle. Je trouve que les chansons latines et le dancehall ont des vibes assez sexy. 

Vangdale : L’artiste coréen Golden ou l’artiste francophone Shay. 

Theo : Pour ma part ça serait Lana Del Rey je pense. 

Roots : Le groupe The 1975.

  • (JJH) As-tu cette envie de sortir de ton confort musical afin de découvrir et de tenter de nouvelles choses au risque que ce ne fonctionne pas ou préfères-tu rester dans ton style musical et continuer d'évoluer dans celui-ci?

D’un côté j’ai envie d’essayer de nouvelles choses mais je ne veux pas prendre trop de risques non plus, je ne veux pas changer qui je suis. C’est assez paradoxal, je ne suis pas encore sûr pour le moment.

  • (JJH) Tu as été trainee chez YG et tu as participé au programme MIX & MATCH dans le but de débuté avec IKON. Que retiens de cette expérience? Qu'est ce que cette expérience t'as apporté musicalement parlant?

Quand j’étais sous YG, j’ai appris à être désespéré, j’ai traversé beaucoup d’épreuves difficiles. Mais ma carrière a réellement commencé à cette époque, donc cela reste tout de même une précieuse expérience pour moi. J’ai appris la vraie vie, j’ai réalisé que je n’étais pas meilleur que les autres, qu’il y aura toujours mieux que moi et que je dois travailler dur pour obtenir ce que je veux. Cette expérience m’a appris à rester humble. J’ai aussi pu rencontrer beaucoup de producteurs qui m’ont tout appris sur la création de musique. Après avoir quitté l’agence, je me suis retrouvé dans le milieu underground, c’était difficile parce que la danse et tout ce que j’avais appris à YG n’était pas forcément nécessaire, et j’avais encore énormément à apprendre afin de m’intégrer à ce nouveau monde, mais il n’y avait pas de professeurs pour cela.

  •  (Vangdale) A quel âge et comment as-tu commencé à t'intéressé à la musique?

J’avais 15 ans quand j’ai commencé à m’intéresser à la musique, j’ai commencé sur l’ordinateur et petit à petit je suis rentré dans le milieu de la musique jusqu’à devenir qui je suis aujourd’hui.

  • (Theo) Tu as sorti il y a quelques mois ton single «BLACK», de quoi parle cette chanson?

C’est à propos de ma couleur préférée, le noir, qui est similaire à mon style de vie. Si on mélange toutes les couleurs ensembles on finit par obtenir du noir. C’est ce sentiment que je cherche a exprimer, je suis un mélange de toutes les couleurs qui existent. 

Et j’aimerais rajouter une chose, dans les paroles de cette chanson je dis « Fly my homies to Paris », c’était un rêve qui est devenu réalité (rires)

  •  (Roots) Quels sont les djs qui t'inspire le plus musicalement parlant?

Depuis toujours je suis très inspiré par les DJ Français !

  •  Depuis quelques années maintenant, l'hip-hop coréen est en vogue en europe, plusieurs rappeurs et chanteurs coréens ont eu l'opportunité de venir donner des concerts à Paris, et dans d'autres villes d'Europe. Vos fans européens vous attendent et on sait qu'il n'y aura pas que des français dans la salle, comment vivez-vous cet engouement autour de votre musique?

Jinhyeong : Je ne savais pas qu’il y avait autant d’enthousiasme autour de ma musique, et cela jusqu’en France ! Quand j’ai appris que l’événement était sold out je n’arrivais pas à y croire. À vrai dire la première fois qu’on m’a contacté pour Paris je pensais que c’était une blague. Je ne suis pas connu en Corée, je n’aurais jamais cru avoir des fans en France. 

Vangdale : Grâce aux réseaux sociaux j’avais vu qu’on avait des fans à l’étranger, je ne comprends toujours pas, c’est incroyable. Merci à tous, sincèrement !

 
M2.JPG
M.JPG
 

AMANDA

CEO, Chef d'équipe, Chargée des relations publiques & rédactrice

MANON

Éditrice en chef & traductrice

CÉLINE

Editrice & traductrice

 

©2018-2020 by MIA CONCEPT. All rights reserved

CopyrightDepot.com number 00068413-1